L’inspecteur Dalil à Paris de Soufiane Chakkouche chez Jigal Polar

Passeport de l’ouvrage :
Titre : L’inspecteur Dalil à Paris
Auteur : Soufiane Chakkouche.
Editeur : Jigal Polar
Date de naissance : Février 2019
Signe distinctif : Un très beau roman noir au style fluide, adroit et incisif comme un coup de scalpel !

L’inspecteur Dalil à Paris

De quoi ça parle ?
L’inspecteur Dalil, fin limier de la police marocaine à la retraite – toujours accompagné de son inséparable Petite voix –, est fermement invité par les services de sûreté à se rendre à Paris pour mener une enquête en collaboration – un peu forcée – avec le commissaire Maugin, boss du 36 quai des Orfèvres. Bader Farisse, un étudiant marocain qui préparait une thèse sur le transhumanisme, a été enlevé devant la mosquée de la rue Myrha. Il venait de mettre au point une micropuce qui, une fois reliée au cerveau humain, permettrait, non seulement, de se connecter directement à Internet mais aussi de multiplier à l’infini les facultés du greffé… Une invention diabolique qui semble intéresser beaucoup de monde… services secrets et groupes terroristes compris ! Dalil et Maugin – deux hommes et deux cultures policières que tout oppose – vont alors tout tenter pour désamorcer cette bombe à la puissance inédite !

Qui a écrit ce superbe polar ?
Soufiane Chakkouche est né la veille de Noël 1977 dans les faubourgs de Casablanca. Après son bac, il obtient à Paris un Master 2 en Ingénierie de la statistique décisionnelle ainsi qu’un DEST Génie Civil. Mais après quelques années de travail, il plaque tout pour se consacrer aux mots. Il devient journaliste, chroniqueur et enseignant pour survivre, et écrivain par passion. C’est en remportant un concours de nouvelles noires, organisé par l’Institut Français de Marrakech, que naît son personnage fétiche, l’inspecteur Dalil. Soufiane Chakkouche fait aujourd’hui partie de la nouvelle vague des auteurs marocains. Et est un des premiers à écrire des polars !

Et moi dans tout ça ?
Un polar marocain ? Quelle belle idée ! J’ai adoré me plonger dans l’univers de cet inspecteur pragmatique, intelligent et décalé qui mène son enquête d’une main d’acier, en conflit permanent avec sa « petite voix intérieure » qui semble juchée sur son épaule comme un mauvais démon. Parfois cette petite voix se transforme en ange et on assiste alors à des scènes drôlissimes en forme de dialogue intérieur.

Au détour de cette histoire politico-policière, Soufiane Chakkouche en profite pour asséner des vérités et argumenter sur des pratiques qui semblent le déranger, voire le révolter. Cette double lecture m’a énormément plu parce que le lecteur est sollicité en permanence. Bien sûr c’est son imagination qui est excitée par les descriptions des lieux, des situations, des personnages… mais aussi son intelligence qui est sollicitée par les sous-entendus et les analyse politiques essaimées tout au long de l’enquête.

Cette lecture interactive donne un attrait supplémentaire à ce polar extrêmement bien ficelé, qui joue sur les décalages de culture et de traditions entre les deux mondes de chaque côté de la Mediterranée.
Choc de cultures, choc de paysages, choc de manières de vivre et de faire, et pourtant, l’homme reste fidèle à lui-même : un loup pour l’homme.

Pour acheter cet excellent polar clique sur la couverture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :